L'envol des lucioles
Orthophoniste , coach, auteure
Praticienne et facilitatrice Access à Nantes
L'envol des lucioles
Orthophoniste , coach, auteure
Praticienne et facilitatrice Access à Nantes

« Comment peux tu contribuer sans perdre le sens de toi? » Sul Wynne-Jones

Réflexions du moment

 

« Comment peux tu contribuer sans perdre le sens de toi? » Sul Wynne-Jones 


Nombre des Xmen® ( les Xmen® est un terme employé par Access Consciousness® pour désigner les personnes ayant des diagnostics tels que TDA/H, autisme, dys, hypersensibilité, et aussi tous ceux qui ont l’impression de ne pas savoir fonctionner dans ce monde...) ont la capacité d’aller dans le monde de l’autre pour aller y chercher des informations, le soulager aussi en prenant ses douleurs, ses pensées...
Ça paraît incroyable et pourtant c’est possible. 
Ça se fait à la vitesse de la pensée ... Et c’est loin d’être toujours conscient. 
Quand vous avez totalement intégré une information, vous finissez par oublier que vous le savez... 
C’est un peu comme si on allait humer l’univers intérieur de la ou des personnes avec lesquelles nous sommes.
C’est un talent tellement naturel qu’on ne sait même pas qu’on en est capable.

Lorsque je me retrouve avec pas mal de monde, je peux avoir la sensation d’être un peu partout et nulle part en même temps. 
J’ai alors l’impression d’en perdre la connexion avec moi-même. Un flot d’informations m’arrivent et je peux me sentir submergée. Ne sachant pas toujours qu’elles ne sont pas à moi, je les intègre à mes « histoires » ... J’y réagis.

Dans combien de réalités êtes-vous qui ne vous permettent pas d'être dans la votre? De même la connaitre?

J’ai pu observer cela autour de moi aussi.
L’autre jour, une patiente m’expliquait qu’elle n’avait pas envie de reprendre le rythme d’après confinement. Et qu’elle ne supportait plus les autres et l’absurdité de les voir repartir dans ce qu’elle nommait folie. 
Elle a tant capté les pensées, sentiments qui naviguent en ce moment qu’elle les a intégrés dans son espace intérieur. Tout se mélange et s’emmêle. Elle finit par croire qu’elle n’a plus de choix et y résiste en s’y opposant. Parfois, on y résiste en s’y alignant...
Et si elle reconnaissait que tout ceci n’est pas à elle? Peut-être cela l’inviterait à savoir qu’elle peut choisir avec plus d’aisance ce qui lui convient vraiment, sans osciller douloureusement et se donner tort...

Je me souviens d’un petit garçon que j’avais reçu en séance. Il présentait des particularités autistiques. 
Nous écoutions des bruits d’animaux sur mon ordinateur. Il a entendu le serpent et aussitôt s’est mis à ramper par terre. Il était devenu le serpent. 
L’extérieur modelait son intérieur.
Si le bruit d’un serpent peut avoir un impact si puissant sur son comportement, quels impacts ont les pensées et sentiments des autres qui pénètrent dans son monde? 

Il y a quelques jours, j’ai reçu un petite fille de cinq ans. Elle s’est montrée plutôt discrète et peu bavarde. 
Elle est partie jouer aux playmobils pendant que je discutais avec la maman. 
J’ai voulu poser une question à sa mère, mais à la place, gros blanc dans ma tête. 
La conversation a repris et la question m’est revenue. J’ai voulu la lui poser et à nouveau, brouillard. 
Je l’ai dit à la mère et en le formulant m’est venue la question : « qu’est-ce que c’est? »
Et là, j’ai perçu que ce n’était pas à moi! 
J’ai demandé à la maman: « est-ce que ça arrive que votre fille commence à parler de quelque chose et qu’elle ne sache plus ce qu’elle voulait dire? »
Et à peine avais-je terminé la phrase que la minette s’est retournée en me regardant et a lâché un grand ouiii! première fois qu'elle intervenait depuis qu'elle était partie jouer.
J’aurais pu me donner tort, penser que vraiment ça ne tournait pas rond dans ma tête cette journée là... La réponse aussi spontanée de cette enfant a confirmé que j’avais reçu une information qui n’était pas à moi. 

Comment fait-on pour ne pas perdre le sens de soi? 

Présence, conscience et questions! 
Plus on observe les va et vient en nous, avec cette présence, plus on pose des questions à propos de tout ceci, sans aucune conclusion, plus on va être en mesure de faire du tri. 

Demander : "qu’est-ce que c’est?" Lorsqu’une pensée vous traverse,
"Est-ce que c’est à moi?" lorsqu’un sentiment apparaît, va vous inviter dans l’univers de la création et du retour à soi.
Nous aimons naturellement aider les autres, aller dans leur univers pour les soulager est un talent incroyable. 
Prendre soin aussi de son univers, garder le sens de soi est un cadeau tout aussi précieux pour soi et pour les autres. 

Traduction de l’image: « je nage dans différentes eaux maintenant »

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.