L'envol des lucioles
Thérapeute du langage
Praticienne et facilitatrice Access à Nantes

au pays de mes patients

Retour d’un patient. Tellement riche et cadeau! 

J’accompagnais il y a quelques mois un patient qui a une maladie de Parkinson. 
Nos séances sont remplies d’échanges et de séances bars et processus corporels qu’il réclame tellement il en raffole.
Sa femme est décédée en décembre 2018. 
Beaucoup de transformations sont arrivées par la suite.. 
Ne pouvant rester seul, il a mis en vente sa maison et a déménagé dans le
Sud de la France, près de chez sa fille, dans une maison de retraite créee par la MGEN! 

De retour dans la Région pour quelques jours , j’ai la joie de programmer avec lui deux séances.

Aujourd’hui, les retrouvailles. 
J’ai plein de questions à lui poser sur sa nouvelle vie, questions auxquelles il répond avec grand plaisir. 
Avec beaucoup d’humour, il évoque sa vie avec les vieux... ( lui a 83 ans). C’est comme ça qu’il les nomme. 
Il me Raconte qu’il a découvert avec étonnement plusieurs centenaires dans la maison de retraite. Et se dit qu’une fois qu’on dépasse les 100 ans, c’est comme si la Vie repartait pour un tour! « il y en a une qui s’est cassée la figure. On a cru qu’elle allait y passer. Et puis, non! Elle est revenue de plus belle! »
Et puis, il exprime sa stupeur ( toujours avec humour) en découvrant ces femmes qui se laissent aller, les vêtements pendouillant sur les corps. 
« Ouf! Heureusement, il y a les infirmières et le Kiné avec qui je peux parler! » me dit-il.
Plus tristement, il constate que les gens se laissent mourir, ils sont peu à peu comme des coquilles vides.. « on dirait qu’ils attendent la Mort » et il rajoute « je suis arrivé et j’ai mis un Peu le bazar dans tout ce truc ».
J’aime sa manière de rester lui même, connecté le Plus possible à son essence, malgré tout cet environnement qu’il décrit comme pas drôle. 
Il transforme le morbide en amusement et joue avec toutes les situations. 
Il m'apparaît un peu comme un enfant qui découvre des lieux de vie qu’il ne soupçonnait pas. Et tel un artiste, il y met ses propres couleurs. 
« Au départ, certains se méfiaient et ne voulaient pas me parler! Et ils trouvaient bizarre que je me marre. On dirait que quand on est vieux, on n’a plus le droit de rire.

Ils parlent peu d’eux aussi. Mais, maintenant, ils viennent à côté de moi et commencent à se dévoiler »
Quelle lumière incroyable cet homme! 
Combien de points de vue sur ce qu’est la vieillesse survolent ces maisons de retraite? 
Combien de résidents ont acheté ces croyances sur l’âge, la mort, la dégradation du corps et y adhèrent sans conscience? 

Cadeau pour moi:
J’évoque sa femme. Le regard devient humide. « Elle me Manque, même si elle était incroyablement chiante ». 
Et la, il se lève et me Prend dans ses bras. « merci encore infiniment pour votre petit livre. Il continue de me suivre et m’aide tellement. » 
Il parle du conte que j’ai écrit «d’un monde à l’autre » que je lui avais offert avant qu’il ne
Parte. Un conte qui parle de la Mort. 
Wouah!!! Merci pour ce retour! 

La cerise de la cerise du cadeau de la
Magie du truc de fou!!! :
Il se met à me raconter qu’il perçoit la présence de sa femme tous les jours, plutôt la nuit. 
Il se dit qu’il est dingue! Et en même temps, que c’est un truc étrange et qu’il adore. 
Tout ça en une séance.... je ne regrette pas il y a quelques semaines d’avoir suivi mon intuition en envoyant un message à sa fille pour prendre des nouvelles de son
Papa. Ça a créé cette rencontre ce matin... ✨

 

SUITE...

..✨Suite retour d’expérience avec mon patient.✨✨(2/2)
Je le revois aujourd’hui.
Il arrive moins a l’aise dans sa démarche ce matin. 
Je capte que la vie semble un peu plus lourde pour lui aujourd’hui. 
Il me confirme qu’il se sent embarrassé et un peu triste avec toutes ces histoires de vente de maison et de terrains.
Et puis, nous en venons à discuter de ma
Publication sur Facebook. Je lui propose de lire ce que j’ai écrit. Mon envie: qu’il prenne conscience, en entendant son histoire, de l’importance de sa présence dans cette vie et de la contribution qu’il est. 
Il semble ému et libère quelques larmes. 
Il commente aussi et semble en effet se rendre compte des talents qu’il met en œuvre. 
Et je lui transmets aussi vos retours écrits et là, il pleure carrément et répète « oh! C’est gentil ça,oh c’est gentil! ».
Merci à chacun pour vos retours, merci pour votre tendresse que je lui ai communiqués. 
Il est reparti presque sautillant, tenant vraiment à me faire la bise, « mais j’ose pas, j’ai le nez humide avec tout ça  ».
Moi, ça ne me fait pas peur les gouttes au nez!! 
Bien sûr qu’on s’est bisés, et on s’est dits à bientôt! 
Parce que je sais que bientôt j’aurais envie de savoir si ce petit monsieur brille toujours autant.✨✨✨✨✨


 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.