L'envol des lucioles
orthophoniste
Praticienne et facilitatrice Access à Nantes

Il y a encore peu de temps, lorsque j'avais un problème, je trouvais toujours un fautif à l'extérieur de moi: c'était de la faute de mon amie si j'étais en colère, la faute de mon emploi du temps si j'étais stressée, la faute de mes enfants si j'étais fatiguée. 

J'aurais un nombre incalculable d'exemples à vous donner tant il est naturel de chercher et de trouver à l'extérieur de soi le responsable de nos problèmes!

Ce qui  me questionnais derrière ce fonctionnement, c'est que malgré mes trouvailles de boucs émissaires en tous genres, je ne me sentais pas plus allégée. Comme si une part de moi savait que ce n'était pas vraiment juste...J'avais le sentiment flou de déplacer la difficulté et je me doutais qu'elle se représenterait à moi, de la même manière ou camouflée dans une auter expérience. 

Et puis j'ai découvert la communication non violente, illustrée par Marshall Rosenberg et Isabelle Padovani. J'ai senti mon coeur réagir au quart de tour, je percevais de tout mon Etre la vérité dans ces propositions de rencontre au coeur de Soi.

J'ai commencé la pratique avec quelqu'un. Je ressentais le besoin d' être guidée dans cette exploration. Grâce à cette thérapeute, je me sentais sécurisée, reliée et la descente à l'intérieur de ma grotte se faisait avec harnais!!

Elle accompagnait ma plongée, ralentissait lorsque ma vue se troublait, m'aidait de sa lampe torche lorsque mes yeux s'embuaient.

C'est ainsi que nous avons acueilli une petite fille, cachée dans les aspérités de ma caverne, pleurant de se sentir seule. Elle avait tant de choses à me dire et enfin quelq'un pour la recevoir.

Peu à peu, je me suis habituée un peu à ces descentes en rappel. Je retrouvais plus facilement ma lampe et je savais que j'étais bien accrochée et en sécurité.

Moins effrayée par ce que j'allais pouvoir découvrir à chaque plongée, m'habituant à ce nouveau décor, à cette ombre, je pouvais venir en observateur, m'offrant ainsi un espace d'accueil.

Face à une situation, au lieu de réagir directement, je faisais un pas de côté (souvent, le pas de côté, je pouvais le faire en m'isolant, dans les toilettes par exemple!!), je sortais ma caméra imaginaire et telle une cinéaste, je filmais ce qui se passait en moi. Parfois, cela demandait de dépasser la première couche de surface, celle qui raconte en boucle l'évènement, et blablabla. Ne pas s'accrocher à  ce nuage d'histoire  et continuer son exploration en souhaitant de tout coeur rencontrer les parts qui s'expriment à cet instant  en soi.

La question qui pouvait m'aider et qui m'aide toujours, c' est "comment je me sens là, maintenant?". On laisse faire et on écoute.

Le brouhaha revient? Ce n'est pas grave, on le laisse et on retourne dans ses entrailles! On focalise notre attention sur ce que l'on veut vraiment.

Il y a des chances pour que vous voyiez surgir un certain nombre de parts parlant toutes en même temps. c'est normal! Imaginez!! Vous débarquez lumière en main! Elles n'ont envie que d'une chose, c'est enfin de se montrer!  

On peut croiser la part en colère, et puis celle qui dit qu'il ne faut pas l'être, et l'autre qui vous hurle que vous êtes nul de réagir comme ça. Bref, un vrai chaos!

C'est à ce moment, qu'on peut les inviter à venir se présenter les unes après les autres. Accueillons-les comme si ces parts étaient des enfants chéris.

 Ce n'est pas toujours simple ... On a jugé certaines parts comme peu glorieuses à nos yeux et les reconnaître comme faisant partie de nous, nous demande parfois beaucoup d'humilité et d'acceptation.

Ce n'est pas possible? Et bien, acceptons notre résistance du moment, accueillons-la, elle aussi, avec toute notre bienveillance.

Une fois notre lumière posée sur toutes nos parts d'ombres du moment, nous pouvons remonter à la surface, riche de toutes ces découvertes, toujours un peu plus unifié.

J'ai parfois besoin d'un peu de temps pour m' habituer à cette lumière nouvelle et les effets  concrets de mes explorations ne sont  pas toujours immédiats. 

Je constate par contre qu'un amour toujours plus grand m'envahit, Les ombres s'estompent. J'aime la douceur de ces rencontres avec Moi-même.

je vous souhaite à tous d'entreprendre l'exploration de vos grottes avec ou sans filet!

De tout coeur  


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.